Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 15:51

La chose et le mot

Il y a le mot. Il y a la chose. Le mot ne peut pas précéder la chose. Mais la chose accepte mal le mot. Il y a l'action et il y a le mot pour la dire. Mais le mot ne peut pas être dit parce que l'action n'accepte pas le mot. L'action se développe mais le mot est immobile. Et pourtant un jour les choses sont dites. Mais pourtant personne n'a prononcé le mot. On n'entend pas le mot mais on sait la chose. Plus tard les mots sont écrits mais ils n'ont pas été dits et ils ne sont pas lus.

Alors ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit! Et écrire ce que je n'ai pas écrit! Vous ne trouverez pas le mot!

Après avoir relu ce que je viens d'écrire, je m'aperçois que quand l'action repousse les mots il reste des sensations, des sentiments rentrés, des jugements implicites, un malaise immanent qui modifie le sens de la conscience et qui d'une façon ou d'une autre modifiera le sens des choses et son évolution.

Toute allusion à une affaire en cours serait fortuite. 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 15:01

Ainsi parlait Le Fleurial

Le rôle principal du philosophe est d'introduire le doute curieux dans la pensée.

Il ouvre l'appétit de la réflexion dans les esprits endormis.

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 11:36

C'est beau, c'est grand la France !

Mon Général, vous aviez raison, mais votre proclamation était déjà l'expression d'une nostalgie finalement dans le doute, une sorte de voeu de retour vers la lumière afin de dégager une nouvelle voie pour l'avenir.

Oui mon Général, vous vouliez par votre proclamation désigner une nouvelle voie et faire  quitter le chemin de la décadence pressentie.

Cette route que François Hollande arpente allègrement !

Avec ce génie de la dépravation morale toutes les valeurs qui ont abouti à la Déclaration des droits de l'homme et des règles morales qui ont cimenté notre société sont foulées au pied. La décadence morale alimentée par une logique des non-valeurs qui submerge la logique des vraies valeurs est imposée comme parangon moderne.

Je ne suis plus fier d'être Français, mais le devoir viscéral d'un résistant est de résister contre ces forces du mal qui dépravent une nation.

Les forces de la Résistance qui avaient ouvert une noble voie sont submergées et nostalgiques.

Pourtant ce fut parfois beau, ce fut parfois grand la France, c'est vrai mon Général !

Partager cet article

Repost0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 17:00

Quid novi?

Un symbole!

 

La décadence de la France qui remonte aux années 1930 a été démontrée en 1938 avec la ligne Maginot. Fiers de leur réalisation impénétrable les Français ont continué de vivre dans l'insouciance. C'était un indice fort! Après un sursaut gaulliste, l'insouciance a repris en 1968 et s'est accentuée dans les années 1980. Elle vient d'atteindre son paroxysme.

La France a construit le Château de Versailles et Notre Dame, la Tour Eiffel, des centaines de châteaux qui ont traversé les siècles et font l'admiration du monde entier. Elle était un grand peuple patriote, idéaliste, cultivé, admiratif du beau et du solide, créatif et éduqué, poète aimant le beau et le solide qui traverse les siècles...C'est terminé!

Elle a perdu tout cela au profit de l'astuce et des expédients!

Alors que fait-elle?

Elle construit sur la boue d'un marais! Voilà le symbole!

Sic transit gloria!

C'est un acte symbolique fort, d'une valeur générale, dont l'image illustre la décadence d'un peuple et surtout de ses dirigeants à son image. 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 16:26

Je l'ai déjà écrit mais j'y reviens. Etant enfant ma saisie de la connaissance a été formée par deux directeurs de conscience: L'Abbé de Broissia et Monsieur Noirot, instituteur. Le premier était un saint homme qui disait vouloir mourir au même âge que le Christ, ce qui lui a été accordé par le truchement de sa moto. Le second professait une morale laïque et républicaine aux principes forts et droits.

Ma conscience d'enfant n'a fait aucun choix entre ces deux personnalités de haute tenue, mais inconsciemment une synthèse naturelle.

Alors la perception des problèmes de société fondamentaux qui se présentent à la conscience collective sont appréciés par ma sensibilité et analysée à travers un prisme particulier qui refuse les pulsions passionnelles et les entraînements conditionnés dans des voies politiques de circonstance en marge de notre civilisation qui s'est construite à travers tant de violences et de sacrifices et qui s'est confirmée et affinée grâce aux Grands Esprits du siècle des lumières.

Je me permets d'exiger la plus grande prudence quand certains désirent déplacer les piliers séculaires qui portent notre société. Ces piliers qui ont coûté tant de vies, tant de larmes et tant d'efforts!

Ce ne sont pas des détails de l'histoire.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:32

 

Au-delà des tribus, pour qu'une société se forme, se structure et atteigne un certain degré de civilisation il faut des siècles, des mentors, des utopies, la raison qui domine les passions, des croyances codifiées, des philosophes, l'accession à la connaissance réelle et un long chemin pour atteindre une certaine sagesse toujours remise en cause par les passions collectives attisées et les déviances exacerbées par des passions ou des ambitions politiques.

La société se perfectionne ou régresse selon les circonstances et les statures bonnes ou mauvaises qui s'imposent, tels Jésus, César, Louis IX, Napoléon, Hitler, puis De Gaulle et quelques autres.

Il est évident que nous traversons une période intermédiaire, que les civilisations juxtaposées cherchent une évolution et un destin.

Le temps n'est plus où les religions fournissaient des bases solides et respectées à l'évolution positive de la civilisation.

Les luttes de plus en plus violentes dans lesquelles elles sont entraînées sont un facteur de régression tandis que des stratèges amoraux utilisent des passions attisées pour capter des pouvoirs.

Les philosophes observent mais n'y peuvent rien. Ils ne peuvent qu'espérer que les piliers juridiques solides du degré de la civilisation atteinte n'en soient pas ébranlés.

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 10:07

Le Dumping du Peuplement

Cette politique de peuplement intensif a certainement des objectifs planifiés et fait peut être suite à une entente d'Etat à Etat. Ses objectifs sont peut être bénéfique à terme, mais à terme long. Quelle est sa philosophie? Quelle est sa motivation? Les moyens de réussite ont-ils bien été mis en place? L'effort financier à t-il été bien calculé? La cadence du flux bien établie pour être normalement intégrée dans la population en place? Les cultures sont-elles compatibles dans un délai raisonnable d'assimilation? Le choc des civilisations sera t-il amorti sans dommages? Peut-on espérer une sorte d'oecuménisme compatible? Qui y travaille? Avec quels moyens? Combien de temps la gestation durera dans la mesure où le flux continue?

Toutes ces questions ne sont aucunement politiques mais seulement en relation avec la vie bonne sur le territoire pour les nouveaux et les anciens!

La stratégie de cette opération majeure est -elle bien pensée et sa réalisation bien planifiée?

Les réflexions philosophiques qui s'imposent bien approfondies?

Les moyens de la mise en oeuvre biens calculés ainsi que les délais pour obtenir une société homogène et fraternelle?

Cette stratégie est peut-être bénéfique et positive et mérite les graves problèmes immédiats. Mais le peuple français de souche, instruit, doté d'un bon jugement, accueillant par nature est inquiet parce que cette politique de peuplement intensif ne lui a pas été expliquée clairement. Il souffre des contraintes de sa mise en oeuvre sans être informé des raisons et de la finalité.

Il a même la sensation que cette politique est inspirée par des puissances supérieures  parallèles à son bulletin de vote dont le gouvernement exécute les orientations. Toutes les questions fondamentales qui modifient notre société en profondeur et modifient notre civilisation millénaire ne doivent pas être masquées. La France d'après ne sera plus la France d'avant, et le peuple français est inquiet en raison des non dits.

Il est inquiet de subir sans savoir, donc sans comprendre! 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 16:25

Les Mahométans, les Juifs, les Chrétiens, croient en un seul Dieu, un Dieu bienveillant, un Dieu d'amour, un Dieu de concorde et de paix dans l'amour de son prochain. Parmi eux les philosophes ajoutent la raison et la réflexion afin d'atteindre la sagesse suprême.

J'ai besoin de comprendre.

Alors expliquez-moi pourquoi au nom de ce Dieu unique (donc le même pour tous) les islamistes veulent exterminer les Juifs et les Chrétiens, pourquoi les Juifs veulent exterminer les Islamistes et pourquoi les Chrétiens ont organisé les Croisades et d'autres Chrétiens ont créé Dachau?

Et pourquoi ces religions monothéistes qui professent  l'amour de l'autre ne pensent qu'à l'exterminer?

Et pourquoi les salafistes forment des tueurs pour les répandre dans le monde au nom de Dieu.

 

Y a t-il un philosophe qui peut m'expliquer?

Allo! J'écoute?

 

P.S. Le Fleurial n'est en aucun cas raciste et s'adresse à tout le monde. Tout homme est son frère. Il s'agit d'une question universelle et philosophique et seulement une question!

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 15:54

 

             Ou la civilisation de la décadence

C'est en lisant les faits divers du sport qu'on mesure la décadence d'un peuple qui fut grand !

Un peuple qui ne mise plus sur sa grandeur mais sur sa décadence !

C'est beau, c'est grand la France !

Qui a dit cela ?

Celui qui a tenté d'arrêter la descente dans la décadence, et qui a, pendant un temps très court, réussi, mais qu'on  s'est empressé de  remercier avant l'heure !

Quand les Français misent sur leurs propres défaites et cherchent à en tirer des avantages on comprend que le mal est profond !

C'est alors que la réflexion m'entraîne plus loin.

Quand une civilisation, est accueillie par une autre civilisation dans laquelle elle se réfugie mais refuse d'accepter la culture et les moeurs locales séculaires, l'intégration est impossible et l'affrontement est inéluctable. La vie en harmonie ne peut plus s'organiser et les conséquences sont graves. Des communautés se forment, s'entretiennent, se développent, s'implantent, s'arment, trafiquent et deviennent une subversion incrustée qui favorise la déchéance.

Il n'y a plus lieu d'en discuter, nous arrivons au moment du constat. Nous devons en tirer des enseignements et des résolutions impératives avant la disparition de notre libre arbitre et de ses conséquences.

Ne comptez plus sur le Général de Gaulle, rappelez-vous qu'il n'est plus parmi nous !

  

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 19:16

 Citoyen, le pouvoir c'est toi. Ce qui te donne les responsabilités qui y sont attachées. Bien sûr, ton pouvoir tu le délègues! Mais en le déléguant tu ne t'en démets pas! Si la délégation qui n'est qu'un prêt ne respecte pas les lignes que tu as fixées, ton devoir est d'intervenir.

Un citoyen, tout seul, peut revendiquer son pouvoir dévoyé. S'il a la lucidité, la volonté, non seulement il peut mais il doit intervenir pour rétablir un ordre dévoyé. (Ce n'est pas facile et il ne se fait pas que des amis, mais qu'importe!)

C'est du moins ma conviction qui remonte à la Résistance. Et l'action est la même.

J'ai jugé qu'il était de mon devoir de citoyen d'intervenir pour le sauvetage de la réserve du cimetière, pour la suppression d'un projet de lotissement sur le marais, sur la station d'épuration et d'autres choses encore. J'ai réussi à faire bouger les choses sans manifestations, sans troubles, dans un ordre parfait!

C'est comme cela qu'il faut agir pour avancer.

Cela me fait penser au pas du légionnaire.

Alors, Citoyen, avance au même pas dans la Volonté, le Calme et la Concorde!

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens