Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 21:30

Depuis le temps qu'ils prétendent travailler pour la relance économique de la France et que le marasme persiste, depuis le temps qu'ils nous bercent par des discours affirmant que la France serait classée quatrième ou cinquième dans l'économie mondiale mais que les déficits croissent d'année en années, que les promesses sont toujours positives mais les budgets déficitaires, la preuve est faite depuis longtemps que la France est organisée autour d'un système vicié qui ne peut produire que des pertes financières qui nous entraînent dans un gouffre sans fond. Il ne s'agit donc pas d'une conjoncture passagère mais de nombreux vices structurels dans son administration et sa politique qui entraînent la gestion vers le bas.

Les bénéficiaires du système sont nombreux, enracinés, en place, donc dotés d'influences prépondérantes qui entraînent une pesanteur dont on ne peut pas se dégager.

En écrivant ces quelques lignes, je ne me ferai pas que des amis. Mais à mon âge on peut se permettre de ne pas masquer les conclusions d'une analyse parfaitement indépendante que je peux illustrer par des faits réels et publiés.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 00:00

 

Et le nombre des fonctionnaires installés à bas bord le fait chavirer!

 

 

Notre industrie et notre commerce qui sont à l'origine les acteurs et les principaux producteurs de la richesse nationale sont asphyxiés par des charges fiscales et mêmes sociales qui ne concernent pas la fluidité des échanges ou plutôt les ralentissent au détriment de la richesse nationale qui est produite par l'activité commerciale et industrielle, seules sources des profits qui font avancer notre pays dans l'aisance.

Or, notre industrie et le commerce (qui y est associé) sont asphyxiés par des charges qui ne  concernent pas directement la production et les échanges et ralentissent les volumes des produits français proposés à la vente et à l'exportation en facilitant les importations qui grèvent nos finances nationales par un déficit endémique. Cette situation est donc grave au niveau national par un coût de la vie en permanente augmentation que les salaires ne peuvent pas suivre. Il s'agit donc d'un appauvrissement viscéral du pays, permanent et insupportable.

Une autre conséquence est l'exode vers l'étranger des entreprises qui le peuvent pour survivre donc un accroissement du chômage.

Ce sont des preuves indubitables que notre fiscalité tue la commercialisation, donc la production qui en dépend, donc les carnets de travail, donc l'embauche et désindustrialise la France!

On en a eu tant d'exemples dans les derniers mois que personne ne peut le nier!

Il faut être soit un imbécile, soit un communiste entêté, soit ne pas être capable de faire une analyse économique élémentaire pour le nier.

L'administration française a une telle puissance, une telle voracité, une telle enflure égoïste qu'elle défend et maintient des droits catégoriels exorbitants qui ruinent la France!

Ses effectifs pléthoriques lui donnent un poids politique injustifié dont elle abuse et qui en outre institue une sorte de totalitarisme dirigiste!

La France peut être aussi bien administrée, sinon mieux, avec un effectif diminué de 20% ce qui rétablirait l'équilibre du budget! Nous avons un effectif administratif supérieur à celui des états totalitaires!

Une révolution rétablirait l'équilibre mais il serait plus intelligent de réorganiser notre démocratie malade! Je me pose la question: Est-il raisonnable que dans un état démocratique l'administration étatique exerce un pouvoir ou un droit politique?Que des fonctionnaires puissent être élus?

Soyons enfin raisonnables et considérons que dans notre pays deux productifs seulement assurent le traitement d'un fonctionnaire! Le peuvent-ils?

Le coût de la fonction publique peut-être diminué sans dommages de 20% sans que la France soit désorganisée! Les fonctionnaires en surnombre seraient reclassés dans l'économie relancée et nos budgets seraient en équilibre sans difficulté!

Alors quand, et par qui viendra la fin de notre décadence devenue viscérale?

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 16:21

 

Français, mes compatriotes, nous sommes complètement obtus! Notre conformisme et un orgueil mal placé, notre manque de capacité pour réfléchir en profondeur, notre perméabilité à la fausse argumentation, le train-train des habitudes, notre confiance accordée plus par sentiment que par raison, tout cela et bien d'autres travers obèrent notre lucidité et nous ferment la porte du bon sens.

Ouvrons les yeux !

L'organisation générale de l'Etat nous coûte trop cher !

Et l'argent qui nous manque ne peut plus provenir du peuple des contribuables exténués.

La raison évidente conduit à réduire ce qui doit être réduit et qui seul peut être réduit c'est à dire les structures de l'Etat tentaculaire et pléthorique qui sont la cause de notre déficit endémique.

La chambre des députés peut être réduite sans dommages de 50% ainsi que ses services annexes. Mais étant donné que ce sont les députés qui doivent voter la décision cela ne peut être réalisé que par la pression du peuple qui souffre.

Les services annexes doivent être réduits d'autant.

Leur patriotisme devrait les aider à prendre cette décision dans l'intérêt général.

L'effectif des fonctionnaires peut être réduit sans dommages de 20% par les départs à la retraite. Les services annexes seront réduits d'autant.

L'armée ne serait pas concernée, la situation mondiale ne le permettant pas.

Les effectifs politiques nationaux, régionaux, départementaux, municipaux et divers doivent être dégraissés de 20% et les marchés passés par les administrations de tous les niveaux doivent être supervisés par une autorité supérieure dont la probité doit être reconnue.

Les embauches de complaisance doivent être supprimées.

Les tarifs des fournisseurs doivent être revus et corrigés et les marchés de complaisance condamnés.

Il y a un stock d'économies à réaliser sans dommage pour le bon fonctionnement de nos institutions.

Messieurs les politiques et les administrateurs à vous d'agir pour vous réorganiser. Vous seuls en avez le pouvoir! A vous d'agir! Et vite! Les Français ne peuvent plus engraisser leur Etat glouton qui doit être à leur service dans des conditions raisonnables! C'est la raison de la démocratie! Ce n'est pas le peuple qui doit payer les impérities!

L'Etat doit se dégraisser pour guérir la France malade de son Etat!

Une enquête honnête renforcerait mes dires que finalement chacun peut vérifier.

C'est aussi l'avis de l'Etranger. Vérifiez!

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 11:20

Et la vie trop chère en raison de l'état de son Etat!!!

 

Il est très compliqué aujourd'hui de se créer une aisance financière qui permette de ne pas vivre au jour le jour. Boucler le mois et payer ses frais courants est un problème pour la majorité des Français.

Faire des économies qui vous permettent d'envisager l'avenir avec confiance et un confort raisonnable demande des efforts que beaucoup trop ne peuvent pas faire.

Se créer une petite aisance est ardu. Devenir propriétaire de sa résidence aussi!

Non seulement les salaires sont bas, mais les tentations pour dépenser sont accrues.

Placer de l'argent pour assurer l'avenir est de plus en plus difficile et souvent impossible. Et ce matin, en écoutant les informations je viens d'entendre des propos pessimistes en provenance de l'entourage du gouvernement.

Le déficit de nos finances publiques s'accroît.

Les gouvernements successifs ayant remplacé les économies indispensables de l'état par des impôts supplémentaires, l'Etat est devenu un ogre insatiable qui refuse de réduire son train de vie, de réduire le nombre de ses fonctionnaires et de ses personnels politiques et les dépenses superfétatoires qu'ils génèrent, savonnant ainsi la descente dans les enfers!

Et pourtant il y a des enveloppes chargées d'argent liquide qui circulent dans les administrations et les cabinets ministériels!!! (Dixit)!

C'est cela la gestion de Bercy?

Alors les impôts s'envolent! Et la vie est dure pour les petits et même les moyens!

Si des entreprises et des commerces déposent leurs bilans ce n'est pas sans raison!

Notre Etat et ses personnels politiques et fonctionnaires sont pléthoriques. Finalement l'effectif supporte un supplément en personnel de facilité politique qui nous coûte trop cher, trop cher, trop cher, trois fois trop cher!!!

La France serait mieux gérée avec un effectif diminué d'au moins 20%.

Il faut introduire dans l'administration l'esprit de productivité qui a toujours été rejeté au nomp de traditions obsolètes et de raisons fallacieuses.

Cela devrait être l'objectif d'une gestion de sauvegarde menée par un gouvernement avisé, courageux, patriote et intelligent!

Les Français ne peuvent plus entretenir cet état  artificiellement pléthorique qui les dévore!

Alors, agissez avant qu'ils se fâchent!

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 14:23

Toutes les excentricités fiscales et fonctionnelles qui touchent les entreprises, devenues légales, se retrouvent immédiatement dans les prix de revient de la production puis dans le panier de la ménagère.

"Y a qu'à faire payer les entreprises"  est une imbécillité économique que les Français qui la clament payent très cher. Car ce sont eux les principales et premières victimes de ce qu'on leur a mis dans la tête puisque ce qui entre dans les coûts de production est la constituante du prix de vente qu'ils doivent payer avec leur salaire!

C'est aussi, avec d'autres mesures, une des  raisons de la baisse tragique de nos exportations et de la délocalisation des entreprises.

 Les étrangers ne désirent plus investir en France ? Pourquoi ?

Parce que les prix de revient de la production sont trop élevés !

Quand c'est l'âne devenu tout puissant qui devient le cocher, on ne peut plus s'étonner de rien et surtout pas de la déconfiture des entreprises et des délocalisations ? Alors je suis en colère et je deviens trivial, pardonnez-moi, en constatant que nous fonctionnons cul par dessus tête.

Ils se lamentent de la chute de notre économie mais ils sont trop lâches pour admettre les causes véritables et par conséquent appliquer les vrais remèdes efficaces.

Pauvre France, victime de tes super gouvernants à la vue oblique formatés par l'ENA!

Le mal est profond parce qu'il est la résultante d'une certaine culture et d'une nouvelle caste au pouvoir! 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 18:59

C'est le flux commercial qui fait le plein emploi, pas le gouvernement !

Mais le gouvernement par des impôts et des taxes mal placées ou exagérées

 peut couper le flux commercial et créer ou amorcer le chômage catastrophe.

C'est le cas !

Tous les beaux discours n'y changeront rien !

Les mesurettes, non plus !

La refonte de la trame des impôts ? Oui !

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 12:31

"Yaqua" faire payer les patrons!

Voilà une formule qui a été élevée au niveau d'un dogme qui est ancrée profondément dans les têtes carrées. Ce ne sont jamais les patrons qui paient, mais les entreprises dirigées par un patron et animées par les ouvriers qui perçoivent un salaire. Et quand l'entreprise est amenée par la contrainte à payer des charges qui ne concernent pas directement la production elle souffre d'une baisse des commandes et de sa marge bénéficiaire qui lui permet de fonctionner, de persévérer, de payer l'impôt et de réinvestir pour assurer la pérennité et la quantité des produits à offrir à la demande des clients. La concurrence est là pour limiter les marges! Quand les charges anormales avalent la marge bénéficiaire, elle ne peut plus assurer les charges opérationnelles, et dans un premier temps elle déleste la charge salariale, et si la situation se poursuit, elle dépose son bilan, le personnel est en chômage, le patron lui aussi et en plus il perd son avoir.

Les entreprises ne sont pas là pour payer tout et n'importe quoi, mais pour assurer une production de qualité, à des prix corrects, de payer raisonnablement le personnel en dégageant une marge bénéficiaire suffisante pour assurer sa pérennité.

Le patron et le personnel sont en quantité égale responsables du bon fonctionnement de l'ensemble et il faut bannir la formule simpliste "Yaqua faire payer les patrons"

Il faudrait enseigner dès l'école l'abc de l'économie, notre santé sociale en serait améliorée.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 12:16

Nous constatons tous que la France s'appauvrit, s'étiole, s'endette et par la logique des choses continue de s'enfoncer dans la dette en raison d'un marasme en partie masqué par des artifices.

A côté d'elle l'Allemagne prospère! Et pourtant la France bénéficie d'une situation géographique beaucoup plus favorable. Alors? Quelles  sont les raisons fondamentales de cette descente dans les enfers économiques?

Il y a des raisons sociales, humaines et règlementaires, mais pas seulement!

La principale raison est la chute de nos exportations.

Or, c'est l'argent pris ailleurs qui grossit le volume de notre caisse nationale.

C'est par ses exportations qu'une nation s'enrichit par l'apport de masses financières apportées par l'étranger qui abonde nos finances et favorise les investissements productifs qui à nouveau favorise les exportations ce qui perpétue le courant et active un enrichissement permanent.

Ce sont les entreprises qui exportent qui accroissent nos avoirs, pas l'état.

Mais on ne peut exporter que si l'état est raisonnable et n'accroît pas les prix de revient des produits en écrasant les moyens de production par une fiscalité, des décisions et des pressions anti- productives.

Un état pléthorique et glouton bloque les exportations, favorise les importations, appauvrit la nation et favorise un chômage permanent!

Voilà une analyse faite pour favoriser la réflexion et finalement adopter d'autres orientations pour atteindre la croissance, le plein emploi et des finances saines.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 14:36

Hollande vire-t-il sa cuti?

J'ai écouté avec attention les dernières interventions télévisées de François Hollande.

C'est étonnant... Je dirai même renversant !

Ce n'est pas une évolution tranquille mais une révolution dans les données!

Je dirai même dans les données immédiates de la conscience!

Cette nouvelle vision de l'économie par le Président est un miracle!

Ou c'est une nouvelle manoeuvre, ou c'est une conviction intégrée après une introspection profonde?

Wait and see!

S'il va au bout de son raisonnement et le traduit dans l'action c'est la porte d'entrée pour un renouveau de notre économie à l'opposé des ukases proférés par les pontifes socialistes qui ont entraîné notre économie dans la débâcle! Ce serait une avancée vers des solutions dynamiques!

Wait and see!

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 10:22

Ras le bol des dirigistes bornés!

Des citoyens en raison de leurs horaires de travail ne peuvent faire leurs achats qu'en soirée et les touristes y trouvent un agrément qui valorise leur accueil et leur séjour.

Des magasins ont été capables de s'organiser pour leur donner satisfaction.

Des étudiants, des personnes qui ont besoin d'un complément de ressources sont heureuses de les trouver dans des horaires d'activités qui leur conviennent, et qu'elles soient situées en dehors des heures légales ne les dérangent pas et ne dérangent personne.

D'autre part les temps et les besoins changent et demandent tout naturellement des adaptations.

On ne doit pas s'opposer de s'adapter à des conditions nouvelles qui conviennent à une population  qu'elle soit laborieuse ou touristique.

Il me souvient que les tenants actuels de l'autorité disaient avec beaucoup de conviction:

                  "Il est interdit d'interdire"

Avec la liberté d'ouverture des magasins, des personnes qui en ont besoin trouveront un emploi et un salaire et l'état lui-même percevra des rentrées supplémentaires de TVA.

Ces heures d'ouvertures supplémentaires apporteront donc des satisfactions multiples à un grand nombre de personnes, alors, Messieurs les dirigistes à outrance ne vous entêtez pas.

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans économie
commenter cet article

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens