Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:57

...et la pensée politique progresse et aborde les vrais problèmes pour assurer la croissance de Malesherbes et du Malesherbois qui sont naturellement liés.

Pour faire réagir les esprits et la sagesse j'ai écrit dans un article précédent :

"Malesherbes, enserrée dans des terres agricoles depuis toujours doit accroître sa population par des constructions en élévation".

C'était évidemment une réflexion maligne pour faire réagir les esprits et les

pouvoirs et je salue la création du "Malesherbois" qui dégage un espace attendu depuis longtemps et qui ouvre les horizons.

La Pensée bloquée ne l'est plus et Malesherbes et ses associés disposent

maintenant du cadre large qui manquait pour organiser raisonnablement un espace bien pensé.

Le cadre étant maintenant géographiquement créé, il faut alors des intelligences ouvertes pour organiser l'espace nouveau en imaginant notre nouveau cadre de vie collective qui a besoin d'implantations d'entreprises supplémentaires pour renforcer raisonnablement notre économie en limitant l'accroissement exagéré du peuplement.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 19:53

Réponse à une interpellation.

Le précédent article  "Radio bistro 313", écrit à la suite de questions qui m'ont été posées demande des précisions sérieuses que j'estimais inutiles, me fiant à l'honnêteté intellectuelle du correspondant de la Mairie qui m'a appelé au téléphone pour me demander où se trouvait la pompe (qu'il ne retrouvait pas) destinée à tenir au sec en permanence la structure interne du Parking de la rue des Jardins.  Cette structure devait par ailleurs être constituée par des matériaux nobles et les parois revêtues de feuilles de plastique épaisses, parfaitement imperméables, et qui devaient en outre être cousues entre elles, mais ne l'ont pas été. C'était écrit en ces termes sur les documents règlementant la construction. Je les ai lus moi-même et parfaitement mémorisés.

Je ne voulais plus aborder ce problème que j'estimais éteint et passé par pertes et profits. Mais mon interpellateur qui me demande de lui montrer la pompe qu'il ne retrouve soi-disant pas, m'indique par son interpellation que le problème existe encore, qu'il se complique, et qu'il faut enfin vider l'abcès puisque le parking vient d'être refait, ce qui confirme bien mes arguments précédents. C'est de toute évidence un piège, mais intellectuellement naïf.

J'ajouterai que puisqu'il s'occupe des travaux, qu'il a des responsabilités, c'est lui qui doit nous donner les précisions indispensables et même obligatoires et vérifier si cette pompe n'a pas été volée ou plus simplement si quelqu'un a changé sa destination pour faire autre chose, ce qui aurait causé l'inondation du parking et le coût très important de sa reconstruction.

(J'ai assisté à l'inauguration de cette pompe  et j'ai entendu un officiel dire: " On pourrait s'en servir pour remonter l'eau du bas de la ville") Curieux, Bizarre!

Cette réflexion m'est restée en mémoire en raison de son étrangeté!

Il peut y avoir des responsabilités! Les autorités non engagées doivent s'en préoccuper.

Cette simple question ne peut pas rester sans réponse admissible et claire, contrairement aux habitudes, en raison des sommes très importantes qui ont été prélevées sur le patrimoine des Malesherbois pour réparer les erreurs et les omissions dans la première construction, (que j'avais signalées en leurs temps) et que vous pouvez retrouver  dans la presse de l'époque.

Si cette pompe a reçu une autre destination et ne remplit plus son rôle, il sera nécessaire de déterminer les responsabilités, de les sanctionner et de réparer l'erreur. C'est le devoir de nos élus ou de la hiérarchie pour éviter une seconde inondation et une deuxième reconstruction!

(Notons qu'il y a toujours de l'eau dans le volume du parking refait, comme le montrent les photos publiées sur mon blog et prises avec un témoin.)

Et dire que quelqu'un a osé déclarer le Marais Zone constructible. C'est un scandale qui ne revalorise pas nos politiques Ce qui était recherché, c'était le profit facile, important, immédiat, on a bien compris, mais on a compris aussi que ce serait à court terme le malheur des pauvres naïfs qui se laisseraient piéger dans une construction sur de la boue. L'avantage de l'affaire du parking est de le démontrer. Il serait donc honnête de déclarer le site du Marais inconstructible puisqu'il a la même composition que le sol du parking en plus  inondé et si vous acceptez de faire oeuvre utile pour l'environnement, la beauté du site et l'agrément de la ville faites un Lac. Cela plaira aux touristes, aux Malesherbois, aux pêcheurs et à l'environnement, le marais ne peut pas servir à autre chose et ce serait un embellissement pour notre ville. Quand j'ai organisé le sauvetage et la reconstruction du vieux Lavoir à son emplacement actuel, je n'ai pas eu le soutien facile du maire de l'époque, j'ai dû batailler, et pourtant c'est le monument le plus visité de la Ville.

                                           André Fréquelin 

                                Chevalier de l'Ordre National du Mérite

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 14:47

J'ai décidé d'éditer le compte rendu du Conseil municipal du 10 avril parce qu'il est bien dans la logique que j'attendais et qu'il confirme les analyses que j'ai faites antérieurement.

L'affairisme est sous-entendu dans les décisions qui ont été votées.

Monsieur Moisy s'est ému du mandat de délégation sur les marchés des travaux de fournitures et de services accordés à Madame Delmira Dauvilliers. Sa crainte est que le prestataire lui porte préjudice. Selon la réponse qu'il a reçue de Madame Dauvilliers,  le groupement Colas serait le plus souvent bénéficiaire des engagements de dépenses et que l'entreprise Dauvilliers  ne serait que le mandataire.

La ficelle est grosse. Mais selon le proverbe plus la ficelle est grosse mieux elle passe!

Je ne suis qu'un observateur amusé (pour le moment) mais je serai certainement bientôt un contribuable désabusé et en colère!

N'oublions pas que cette majorité est minoritaire.

Ce sont les abstentionnistes, dont je fais partie, qui sont majoritaires, leurs convictions se trouvent renforcées.

On peut penser que cette manifestation affairiste sera suivie de beaucoup d'autres.

Et Monsieur Moisy sait bien que ses remarques molles ne changeront rien!

Et les Français savent aussi que si Malesherbes ne s'en réjouit pas, ce sont tous les affairismes additionnés qui ruinent la France!

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 14:53

Numériser-copie-1

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 16:44

Je ne peux pas voter pour la liste sortante en raison des nombreuses irrégularités ou légèretés dans sa gestion dont certaines peuvent être considérées très graves.

Je les ai exposées sur mon blog sur lequel elles sont consultables. Une seule a été réparée à la suite de mon intervention, (la  réserve du cimetière (Ai14) qui a réintégré la propriété de la ville.) Parmi celles qui restent, il y a le projet de construction sur le marais situé dans le bas fond de Malesherbes, absolument inconstructible parce qu'il est constitué de vase, d'eau et de glaise sur 40 mètres de profondeur. Le Maire l'a néanmoins intégré dans le PLU (Plan d'occupation des sols.) C'est un projet purement financier d'un gros rapport éventuel, qui témoigne ou bien d'incompétence ou bien d'une imprudence coupable.

Il y a les 200 parcelles propriété de la ville que le Maire a fait décadastrer au motif que selon ses propres paroles : Le fait d'être décadastrées rendrait plus facile le fait de s'en séparer. La réserve du cimetière, L'Ai14, en faisait partie. L'Ai14 a été sauvée par mon intervention. Mais que sont devenues les autres?

Il y a dans le projet de lotissement sur le marais en bas de la ville, qui aboutira à un quartier voyou vite lézardé, une chaîne de responsabilités qu'il serait opportun d'analyser.

J'ai informé en son temps les autorités de tutelle, sans résultat, à ma connaissance, pour le moment. Tout reste à éclaircir.

Le tandem de tête, qui est en tête de la nouvelle liste c'est évident, n'est pas qualifié pour sortir de l'affairisme et rectifier les erreurs.

Quant à la deuxième liste, elle a opposé une opposition si tiède aux irrégularités, qu'elle ne peut avoir aucun effet positif sur l'annulation des affaires litigieuses en cours, elle n'en parle d'ailleurs pas! La gestion qu'on peut en attendre n'est pas au niveau.

En conséquence le choix qui est proposé ne me permet pas de porter mon vote sur une des deux listes et la troisième liste n'est plus proposée.

Mais le vote blanc n'est pas comptabilisé!!

Alors dans ces conditions, mon intention est de ne pas me déranger pour aller voter.

 

 

 

                                                                                                                                                                                                   

 

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 09:30

Je regrette le départ de Madame Bansard du Conseil Municipal parce qu'elle a très bien travaillé pour le renom de Malesherbes, particulièrement dans la nouvelle présentation du Bulletin Municipal et pour la communication. C'est une personnalité utile qu'il convient de remercier pour le travail accompli.

 

Ci-dessous la réponse de Madame BANSARD Marianne, enregistrée dans les commentaires :

  • Bonjour,

    Je mentirais si je disais que ce qui est écrit à mon sujet, ne me faisait pas plaisir. Cela me touche effectivement, car je sais qu'il n'y a aucune flatterie, et que vos mots sont réfléchis, honnêtes et dénués de jugement sur la personne et ne concernent que les actes. Ces six années au sein de l'équipe Municipale et de l'équipe de la Communauté de Communes furent heureuses, denses, riches, instructives, enrichissantes. Six années au cours desquelles j'ai mis mes compétences au service des Malesherbois et de notre territoire. Six années fortes de rencontres et d'échanges, de partage, de construction, de réflexion, de concertation : jamais seule, mais avec tous ! Six années, où j'ai appris que la mobilisation permet la réalisation de projets qui peuvent paraître fous, car audacieux et visionnaires. Six années, durant lesquelles je suis restée vraie et honnête avec les autres, avec moi-même en disant les choses. Six années, avec quelques déceptions, humaines notamment. Mais le genre humain est ce qu'il est, avec ses qualités et ses défauts. Il faut prendre le tout, et composer avec ! Pour terminer, et pour ceux qui se poseraient des questions sur les raisons de mon départ, je répondrais qu'il y avait trop de divergeances pour que je puisse continuer. Je suis une puriste, avec des convictions, que le bien collectif prime sur l'individualisme et l'égo, et enfin que nous devons faire preuve d'humilité en toute circonstance.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 19:02

Le mystère de la pompe envolée

Il s'agit encore du Parking de la rue des Jardins et n'intéresse que les Malesherbois mais peut avoir valeur d'exemple afin de ne pas relâcher son attention sur la qualité des prestations et la surveillance des matériels et des installations.

L'architecte qui avait établi les plans avait prévu une pompe aspirante pour assécher le sol du marais sous le tablier dur de la surface. Au début des années 1980, j'étais premier adjoint et j'ai inauguré cette pompe qui avait été installée de l'autre côté de la rue des Jardins dans un enclos fermé par un portail. Elle était installée à quelques mètres à gauche de l'entrée.

Lors de la réfection du parking, il y a quelques mois, on a pu constater que l'eau était montée au ras de la surface, sous le revêtement. J'ai pris des photos qui sont publiées sur ce Blog et que vous pouvez consulter. La pompe n'a donc pas rempli son office, pourquoi?

Il y a quelques mois, le chef des travaux m'a téléphoné pour me dire qu'il ne trouvait pas la pompe et si je voulais bien lui indiquer l'endroit où elle était installée. Je ne me suis pas déplacé et je lui ai indiqué oralement où elle se situait. Il ne m'a pas dit s'il l'avait trouvée.

Cela démontre que pendant 30 ans cette pompe n'a pas été entretenue et que personne ne l'a visitée!

Alors je me pose la question : Est-elle encore en place et en état puisque le parking est inondé.

Cette pompe a coûté très cher aux Malesherbois. Or, elle a pû être démontée au profit d'un autre site? Par qui et pour quel autre sîte? Ce n'est pas par le Chef des travaux, puisqu'il ne sait pas où elle se trouve!

Je n'ai pas accès au site et je ne peux pas vérifier. Mais si elle n'est pas en place, il convient de déposer une plainte en raison du prix élevé de cette pompe que les Malesherbois ont payée avec leurs deniers, de déterminer le lieu où elle se trouve et quels sont les auteurs de ce transport illicite qui ressemble à un vol. De plus l'absence de cette pompe est responsable de l'inondation permanente du parking qui mine l'ouvrage.

Monsieur le Maire, vous devez la retrouver et résoudre  le mystère de la pompe envolée avant de quitter vos responsabilités! Ou porter plainte!

Si elle est en place? Ce texte est sans objet!

P.S. Cet article sera transmis à la Mairie de Malesherbes avec valeur de document officiel.

Eau du parking

      l'eau au ras du Parking (voici la preuve)

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 15:27

Je viens de lire un article sur la promenade de l'Essonne dans un journal local. Il est exact que sa fraîcheur par ce temps de canicule est appréciée par les Malesherbois et les vacanciers qui font une halte agréable, roborative et rafraîchissante. Je me permets d'écrire qu'il aurait été judicieux en prévision de cette forte fréquentation estivale de réparer les bancs et de remplacer les poubelles vandalisées? Mais l'été n'est pas terminé et on peut encore y penser.

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:21

Les parcelles décadastrées

Vous savez tous que le Cadastre a pour objet de garantir les limites des propriétés et les droits des propriétaires. Il est exceptionnel que des propriétés soient décadastrées par les propriétaires parce qu'ils perdent ainsi une des garanties de leur bien.

Le Maire de Malesherbes a demandé au cours d'une séance du Conseil Municipal à laquelle j'assistais de faire décadastrer environ 200 parcelles appartenant à la commune au prétexte que l'inscription au cadastre compliquait les opérations administratives si on voulait s'en séparer.

Il avait donc l'intention de se séparer de quelques-unes d'entre elles!

Ce fut le cas de la réserve du deuxième cimetière pour laquelle il avait selon ses dires passé une convention avec le château et qui, a à la suite de mon intervention, été clôturée et a réintégré la pleine propriété de la commune.

Mais il y a 199 autres parcelles dont on ne connaît pas le sort?

J'en ai parlé à certains conseillers qui ne savent rien et qui n'ont par ailleurs rien demandé.

C'est pourtant dans leurs missions!

Alors je demande officiellement à Monsieur le Maire, avant son départ annoncé, de publier la liste de ces parcelles décadastrées par ses soins en indiquant si leurs statuts ont subi entre temps des modifications et si chacune d'entre elles est toujours sans restrictions la propriété de la ville.

Je demanderai en outre qu'en raison du manque de garantie les concernant soit établi un rapport annuel sur leurs statuts actuels.

Pour plus de garanties il serait normal et sécurisant que le Conseil Municipal demande de refaire l'inscription de toutes les parcelles au cadastre.

 

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 16:18

Les Municipales (1)

Localement, on commence à en parler.

Ces élections locales auront au plan national un impact important en raison de la situation générale incertaine.

Néanmoins, à Malesherbes, le Maire jetant l'éponge en laissant une situation confuse porteuse de conséquences, tout est à revoir et cette consultation sera majeure pour le devenir de la ville et des communes attachées.

J'ai l'intention d'apporter mon soutien à une liste motivée par des ambitions logiques et altruistes en faveur d'une croissance saine, soucieuse de l'environnement, de la vie associative, de la progression du bassin d'emplois et de faire des réalisations qui apportent un plus dans l'agrément  touristique de la ville en accord avec les idées qui se dégagent de  ce que j'ai longuement écrit dans plus de mille articles qui illustrent suffisamment mes idées et mes convictions.

C'est plus fort et plus sincère qu'un article de circonstance.

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans chronique locale
commenter cet article

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens