Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:47

Réflexions de fin de mandature (1)

Nous touchons à la fin de la mandature du Conseil Municipal, nous avons des réflexions à faire et un certain nombre de choses à éclaircir.

Elles sont très importantes, sinon graves et mes remarques méritent d'être soumises à notre réflexion.

Vous souvenez-vous comment la parcelle Ai14 qui est la réserve du cimetière a failli ne plus être la propriété de la ville? Ce fut possible parce qu'elle faisait partie des 200 parcelles qui avaient été décadastrées par le maire au motif que le fait qu'elles étaient inscrites au cadastre obligeait à faire des démarches nombreuses si on voulait s'en séparer (Sic)

Cette simplification bizarre a eu pour conséquence inattendue la perte programmée de cette réserve du cimetière mais cette erreur(?) a été corrigée à la suite de mon intervention.

Mais il y a plus de cent autres parcelles dont on ne connait pas le sort!!!

Et il n'a pas dit que la décastration des parcelles permettait de s'en séparer dans la confidence pour ne pas dire dans l'obscurité!

Il y a donc encore plus de cent parcelles libérées du cadastre et de la possibilité de contrôle! Que deviennent-elles? Quel est leur statut actuel? A qui appartiennent-elles?

N'y aura-t-il pas un seul conseiller municipal pour en demander la liste détaillée et leurs statuts actuels? Ils ont été élus pour suivre le contrôle de la gestion! Alors?

Imaginez qu'il y ait des parcelles sur le marais  par exemple, alors que le marais a été ensuite déclaré constructible par le maire lui-même, sans analyse préalable des terrains, alors qu'on sait en toute certitude, depuis la nuit des temps, qu'ils ne le sont pas, et que les analyses des organismes d'état et des Associations de la vallée de l'Essonne ont commandé des analyses qui confirment que ce sous-sol est composé de boues, d'alluvions et de couches d'argile tout à fait incompatibles avec des constructions en élévation! Le permis de construire du parking de la rue des Jardins lui même le confirme! Alors? La valeur de ces parcelles, s'il y en a sur le marais, après leur qualification de constructibilité, par le maire lui même, alors qu'elles ne le sont pas, selon moi et mes informations, multiplie par cent leur valeur supposée.

Qui en bénéficierait?

Voilà les questions qu'on doit poser en fin de gestion, au maire (qui fut agent d'affaires) et à ses adjoints qui ne peuvent pas ignorer la face cachée de la gestion. Il est urgent d'obtenir des réponses.

Malesherbois, mes amis, sortez de votre crédulité et de votre confiance aveugle, et intéressez-vous à nos intérêts collectifs.

 (à suivre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens