Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 13:04

Le gouvernement s'est lancé à fond dans ce qu'il nomme le dialogue social alors que l'ordre du jour devrait être le dialogue pour la relance économique puisque le précédent en dépend et ne peut même pas exister si le premier n'est pas résolu : On ne peut moudre le grain que si le grain a été engrangé. Or, il ne l'est plus, quelles que soient les variations de la Bourse qui sont des jeux financiers.

Pour raisonner sainement il faut toujours avoir en tête que les fluctuations de la finance sont le fait des financiers mais pas des employeurs, mais ce sont eux qui ont les contraintes qui, bien entendu, se répercutent sur l'ensemble de l'entreprise.

Il n'y a donc du blé à moudre que si l'entreprise a un carnet de travail rempli et que le marché permet de dégager une marge bénéficiaire suffisante.

Sur quoi peut porter le dialogue social s'il n'y a que des déficits et pas de bénéfices ou bien si la plus grande partie de celui-ci ne sert pas à renforcer l'entreprise pour assurer l'emploi ?

Pour qu'il y ait du blé à moudre, il est donc nécessaire que chacun y participe en attendant tranquillement d'en bénéficier ? Et c'est à ce moment là que peut se développer le dialogue social.

Mais cela c'est le langage de la raison qui ne remplacera jamais le langage des énervés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens