Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 14:35

Il y a des Français qui sont Français malgré eux!

On n'est pas Français parce que des politiciens ont institué par calcul une politique impérative de peuplement en décidant qu'un bébé qui est né sur notre sol de parents étrangers, sans bien entendu qu'il ait pu choisir cette option de Patrie sur un sol et un pays qui ne sont pas ceux de ses parents, est Français.

C'est le détournement de sa liberté d'adulte éduqué qu'il deviendra!

Sans qu'il puisse approuver cette option qui lui est imposée dans son inconscience!

Ou est le respect de sa personne, de son libre arbitre?

Combien d'entre eux, à 18 ans, souffrent d'être déracinés, et de cette atteinte à leur conscience non encore formée?

Qui comprendra son désarroi, à 18 ans, quand, au fond de lui-même, il se sent dépaysé et mal à l'aise dans une civilisation et des coutumes qui ne sont pas celles dans lesquelles ses parents l'ont élevé?

Comment lui reprocher son comportement révolté?

Un état n'a pas le droit moral et tout simplement humain de s'approprier une personne humaine qui au plus profond de sa nature ne le désire pas et se révolte?

Il en fait un inadapté à vie, uniquement par un calcul de peuplement quantitatif!

Il engage la vie d'un être humain sur un chemin opposé à sa volonté et à sa nature!

Il en fait pour sa vie entière un déraciné et un inadapté!

Je propose de modifier la loi pour que ces enfants devenus adultes aient la possibilité de choisir leur nationalité à l'âge de 18 ans. La nationalité leur sera donnée à la suite de leur demande. Il y aura aussi des conditions: Qu'ils maîtrisent la langue française, qu'ils aient connaissance des lois fondamentales et qu'ils n'aient jamais été condamnés.

Et s'ils sont condamnés ultérieurement, ils perdront cette nationalité.

C'est ainsi que la nation française restera une et indivisible, se gardera des subversions, et que la République respectera le libre arbitre de la personne humaine, c'est à dire la liberté!

(Ce texte est dédié à Benoît)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Chéné Benoit 14/10/2012 19:32


Merci cher Robin de m'avoir dédicacé ces lignes sur la nationalité. C'est un honneur que tu me fais.


Je suis d'autant plus concerné que ma fille et mon gendre qui habitent au Québec depuis plus de 10 ans ont demandé d'avoir la double nationalité : il leur a été imposé de faire une
lettre justifiant leur choix, ils devaient avoir de bonnes notions de l'histoire et de la géographie du Canada, de connaitre l'hymne national et enfin ils ont été convoqués à Québec pour
répondre à des questions posées par des représentants des autorités consulaires. Bien sûr ils devaient avoir un emploi (l'immigration est sélective et se fait en fonction des besoins sur le
marché du travail) je pense qu'une enquète a été diligentée en France pour s'assurer de la bonne conduite de ces immigrants (expatriés)


bonne soirée

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens