Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 17:20

...ou sur la vase

Dire d'un homme qu'il fut un grand bâtisseur est lui rendre un hommage de choix

Les Egyptiens, les Grecs, les Romains, les Compagnons du devoir, les architectes de l'art Roman, de l'art Gothique ont laissé des traces éternelles. Plus près de nous Le Corbusier et quelques autres nous ont donné des créations qui traverseront le temps.

Le Baron Haussmann a transformé pour l'éternité le centre de Paris qui sans lui serait un souk impénétrable et qui grâce à lui est admiré du monde entier.

Et puis les ruines laissées par les guerres conjuguées avec une progression exponentielle des populations et des activités industrielles ont créé d'énormes besoins de logements.

Et d'énormes besoins d'espaces à construire.

La construction qui était surtout le fait d'artisans a donné naissance à la création de capitaux opérationnels oeuvrant dans le Bâtiment et les Travaux publics. Ce qui a initié d'immenses fortunes et donné naissance à la promotion immobilière et à une nouvelle puissance économique et à tout ce qui gravite autour pour en tirer bénéfice.

Mais les zones constructibles ont manqué.

La sagesse a conduit à interdire le déboisement et l'agriculture malgré l'obligation des jachères est avare d'abandonner des terres.

Alors toutes les autres terres libres sont exploitées et malheureusement, parfois, sur des sites pas chers qui permettent de faire des gros bénéfices mais engendrent à terme des catastrophes. Les hommes sages les interdisent. Les hommes avides en font la promotion et advienne que pourra. Les sites, en France, nombreux, qui présentent des maisons lézardées sont généralement d'anciens marais (exemple LAVAUR) inondables ou non, qui présentent les phénomènes de contraction inhérents à ce genre de terrains et des phénomènes de portance au sol impropres à la construction quelle qu'en soit la technique. Ces opérations ont généralement lieu grâce à des soutiens politiques. Les scandales n'éclatent que plus tard quand il n'y a plus de recours! Ces opérations ne sont pas l'œuvre de bâtisseurs au sens noble du terme.

A Malesherbes (45) les autorités locales doivent impérativement abandonner le projet de constructions sur le Marais en se mettant en accord avec la parole du Président de la République qui a déclaré qu'on ne construirait plus jamais sur des terrains à risques.   

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens