Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 16:33

 

Problème ou  manœuvre subversive ou naïveté angélique?

 

L'angélisme semble dominer le débat.

Personne ne parait avoir compris que le problème est à terme court, l'introduction sur notre sol du ver subversif d'une stratégie grave de conséquences pour la France. Ce qui semble être seulement une petite anecdote locale sans conséquences est l'introduction d'un élément supplémentaire à l'ingérence d'une stratégie subversive sur notre sol.

Pensez-vous que les mêmes droits pourraient être accordés à nos ressortissants en Iran, en Syrie ou en Chine?

Bien sûr que non!

Nous avons déjà des zones de non droit. Des zones armées où nos forces de l'ordre pénètrent rarement et avec des précautions incompatibles avec un ordre normal.

C'est comme cela que commence une guerre subversive et on n'en sort pas avec des centres éducatifs!

Le ver est déjà dans le fruit et certains veulent lui donner des nouvelles possibilités pour se structurer et même se légaliser.

Est-ce que c'est de la naïveté ou la résurgence de l'angélisme des années 1938-1940 dont nous avons pu à nos dépens mesurer les conséquences ? Soyez réalistes!

En outre, ne trouvez -vous pas que nous avons assez de motifs de chicanes sans avoir la pusillanimité d'en ajouter d'autres? Qui n'ont rien de vital?

L'état de nos finances n'est-il pas plus urgent parce que vital ?

Ce débat est une action artificielle. S'il part d'une bonne intention il est d'une naïveté désarmante. Je vous demande d'étudier comment sont initiés les désordres intérieurs armés et comment ils se préparent.

Ce n'est pas de  politique dont je suis entrain de disserter, mais de sécurité nationale.

Il faut éluder ce débat.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens