Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 14:58

Avant de créer un grand nombre de logements les responsables de l'urbanisme doivent se poser la question préalable: la création de l'habitat doit- elle précéder la création des emplois ?

Je prétends que c'est le potentiel d'embauche qui doit déterminer les capacités de l'habitat.

Si les responsables décident de faire l'inverse ils créeront une ville dortoir ou pire des quartiers difficiles!

A Malesherbes, la population a tendance à décroître et la raison fondamentale en est la diminution des emplois proposés. Les demandes de logements pour le moment émanent surtout de personnes qui font des stages d'une durée de six mois généralement dans des organismes extérieurs à Malesherbes (dans la majorité des cas). Ce qui justifie la mise à disposition de quelques studios mais qui ne justifie pas des lotissements d'importance.

Je n'ai pas connaissance qu'il y ait eu une politique active pour attirer l'installation de nouveaux employeurs. Combien de Malesherbois travaillent déjà à l'extérieur?

Un lotissement sera donc occupé par des apports venus de l'extérieur ce qui signifie qu'on accentuera encore le caractère de ville dortoir avec les nuisances que cela comporte et la création de quartiers difficiles (et les infrastructures correspondantes) ce que personne ne désire sauf les promoteurs qui n'auront pas à en subir les nuisances mais auront encaissé les bénéfices!

A Malesherbes, des gens trop intéressés qui font passer leurs profits personnels, quelles qu'en soient les conséquences, avant le devenir et l'intérêt de la cité, poussent le cynisme jusqu'à

admettre des constructions sur un marais considéré depuis toujours inconstructible, mobilisent des influences politiques pour arriver à leurs fins, organisent des conférences, font tout pour faire oublier que les tentatives précédentes se sont enfoncées dans la boue et déclenchent des complicités pour l'accomplissement de leurs projets indiscutablement scandaleux.

Il est suffisant, pour la bonne santé de la ville, de rétablir sur le Plu (afin de répondre aux besoins limités au coup par coup) les terrains sains qu'ils ont supprimés. Mais de grâce arrêtez la tragicomédie du Marais! Elle n'a plus sa place à l'affiche!   

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens