Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 19:35

 

Réédition  de l'article le 8/11/2012

La guerre larvée ou plus exactement la guerre subversive a pour objectif non pas la conquête d'un territoire par les armes mais la conquête des esprits pour affaiblir un pouvoir qui, à la fin d'un processus, tombera comme un fruit mûr. Les actions brutales n'apparaissent que lors d'une deuxième ou d'une troisième phase.

Les massacres horribles de chrétiens d'Egypte, d'Irak et d'ailleurs font-ils partie d'une deuxième, d'une troisième phase ou d'une stratégie encore plus complexe et plus étendue? C'est cette dernière hypothèse qui est la plus plausible.

Nous avons en France un terrain de choix pour tenter les stratèges de la subversion, ce sont les quartiers interdits et les cités difficiles où ils sont comme des poissons dans l'eau. Il y a déjà des armes de guerre et des petits soldats potentiels prêts à en découdre.

Pour la sécurité de notre nation le devoir de nos dirigeants, (ils l'ont peut-être déjà fait), est d'en prendre très sérieusement conscience, de ne pas masquer le problème et d'agir.

Nos services de sécurité intérieure doivent être fortement organisés pour y faire face, aucun quartier ne doit être interdit, le renseignement doit être permanent par l'investissement du milieu, (certains de nos agents doivent s'y trouver eux-mêmes comme des poissons dans l'eau) pour que les éléments subversifs soient identifiés et neutralisés.

Il faut étouffer cette subversion avant qu'elle ne devienne ce que naguère on nommait la Cinquième Colonne ou le Cheval de Troie.

 

Réédition le 23 décembre  2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans Résistance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens