Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 11:55

 

                                           …à côté de la route!                

J'écrivais dernièrement que la conception de la Détaxation des salaires, dite CASG, dite TVA sociale ne devait rien à la conception allemande, suédoise ou patagonne.

Elle est originale parce qu'elle répond à une situation particulière en France, créée par un mécano fiscal, monté sans logique, auquel on ajoutait de temps en temps, et de plus en plus souvent, dans l'urgence, une pièce supplémentaire, (sans tenir compte des règles de l'architecture), et qui nuisait à l'équilibre général. C'était sous la pression d'une politique laxiste attisée par des irresponsables. Ce laxisme a commencé dans les années 1960 et s'est accéléré depuis les années 1980. La France était un pays riche mais il est plus facile de s'appauvrir dans le laxisme que de s'enrichir par une activité productrice avec la patience et la sagesse.

Nos apprentis sorciers avaient trouvé la formule magique"Y' a qu'à faire payer les entreprises" sans se rendre compte qu'ils programmaient ainsi leur propre suicide comme celui qui entamerait à la hache la branche sur laquelle il est assis. Nous en avons malheureusement des exemples tous les jours. Et les entreprises doivent maintenant intégrer dans leurs prix de revient toutes les cotisations des charges sociales en plus de toutes les autres, au détriment de leur compétitivité à l'exportation et même sur le marché intérieur qui importe les produits qu'il ne peut plus acheter sur place. Alors les entreprises font faillite, disparaissent ou s'expatrient et les grèves sont remplacées par le chômage.

Et comme on n'a toujours pas compris, on continue d'ajouter de temps en temps une pièce fiscale au mécano. Le Président, lui, avait compris et il a entre temps supprimé la taxe professionnelle. Mais c'est insuffisant et il faut aller beaucoup plus loin ou bien cette tare fondamentale nous conduira à la ruine à grands pas!

Il y a aussi un résultat mécanique à comprendre: les taxes sont incluses dans le prix de revient, la suppression des taxes sociales sur les salaires abaissera le prix de revient. La TVA sera donc appliquée sur une somme moins élevée et le prix de vente sera par conséquent inchangé sauf si la taxe ouvrière supprimée n'est pas amortie.

Les taxes sociales sont en fait un impôt à la source. Et ma doctrine est contenue dans la formule suivante sous une forme symbolique que tout le monde peut comprendre:

Le prélèvement à la source est non seulement une hérésie mais encore un non-sens car si on capte l'eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens