Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:58

Je n'ai pas écrit " Déclarations dilatoires". Mais j'ai le droit de le penser très fortement! Je cite une déclaration du maire parue sur la République du centre du Mercredi 11 mai.

Question: Ou en êtes vous dans les travaux de la station d'épuration?

Réponse: "Ce dossier ça fait plus de vingt ans qu'on en entendait parler. Le chantier a commencé en 2009. Il a pris du retard, mais la station est pratiquement finie. Et je peux rassurer la population. Contrairement à ce que certains disent, la station n'a pas baissé de 70 centimètres. Depuis 2008, nous avons aussi dû effectuer une grosse remise en état du réseau. On ne l'avait pas spécialement prévu."

Je pense que l'allusion" Contrairement à ce que certains disent" me concerne. Alors voici ce que j'ai écrit entre autres je me cite:

 

La station d'épuration…Il faut une enquête contradictoire

Nous avons appris en trois lignes sans suites et sans explications que, je cite "la station d'épuration en construction sur le marais avait rencontré un problème de portance au sol, et que la dalle de 70cm devait être doublée et portée à 1mètre 40". (A ce sujet comment un sol qui ne pouvait pas porter 70 cm pourra t-il porter 1m40 ? (Bizarre ! Pour résoudre les problèmes de portance on n'augmente pas l'épaisseur mais la surface!)

D’où un coût supplémentaire de 290.170 euros. C'est sérieux! C'est le prix de deux maisons!

Ces explications trop succinctes ne sont ni suffisantes ni convaincantes surtout quand on pense à d'autres réalisations projetées sur le marais et qu'on voit de l'autre côté de la rivière un silo qui penche et une maison enfoncée dans la boue.

Nous devons exiger une enquête pour éclaircir les causes de cette grave malfaçon et les responsabilités professionnelles et financières. Elle devra en outre garantir la pérennité finale de l'ouvrage.

Voici les questions non exhaustives à poser par une expertise contradictoire :

1-Qui a fait les études préalables ?

2-Quelles sont les conclusions de ces études ?

3-L'entreprise qui a réalisé les travaux a-t-elle respecté les conclusions des études ?

4-Quelle est la raison précise du déficit de portance ?

5-Les matériaux employés pour assurer la portance étaient-ils adaptés ?

6-Qui a imposé la nature et le choix des matériaux ?

7-Les études du sol ont-elles été mal faites ? Il s'agit d'un sol alluvionnaire.

8-A t-on ou non contracté des assurances ?

9-Qui doit payer les 290.000 euros ?

10-Quels sont les responsables légaux ?

11-Le Maire a-t-il pris des garanties suffisantes ?

12-Lesquelles ?

13-Qui est compétent pour juger les faits, déterminer les responsabilités et calculer les dommages?

 14-Conclusion: Les pilotis de 9 mètres seulement sont-ils trop courts?

 

Alors Monsieur le maire, si la station ne s'est pas enfoncée qu'a-t-elle fait quand elle a rencontré des problèmes de portance au sol? Ce n'est pas assez détaillé! Nous sommes capables de comprendre une étude exhaustive! Il conviendrait que vous nous la fournissiez puisque pour le moment il semblerait que vous allez nous présenter la note pour payer les fautes du maître d'œuvre et des donneurs d'ordre!

 P.S. Cette mise au point a été faxée à la République du Centre le 11Mai 2011 mais étant donné la censure dont je suis l'objet il y a des fortes raisons pour qu'elle ne paraisse pas! 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens