Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 08:30

            Détaxation des salaires. CASG (Cotisation aux assurances sociales généralisée)

 

Pour améliorer le pouvoir d'achat, il y a bien des années, j'ai imaginé la CASG (Cotisation aux Assurances Sociales généralisée). D'autres ont commenté l'idée sous l'appellation TVA Sociale qui ne me convient pas parce qu'elle est péjorative, peu attractive et qu'elle dessert une cause dont les effets seraient positifs pour tous. Comme toute idée nouvelle, elle bouscule des habitudes ancrées et il lui faut du temps pour prendre sa place dans un concept général. Mais l'idée fait son chemin et atteindra son acception et son acceptation définitives à la suite d'une réflexion généralisée. Cela commence. Des candidats l'ont intégrée dans leurs programmes et des journalistes en parlent. Des aménagements de l'idée sont proposés et un lecteur m'a communiqué son analyse qui suggère des aménagements qui méritent d'être pris en considération et d'entrer dans la réflexion globale. La voici :

 

"Comme convenu, je vous livre ci-après ma modeste réflexion au sujet de "La contribution aux assurances sociales généralisée"  (CASG)

Depuis l'avènement de l'Euro on remarque que beaucoup de personnes se plaignent d'une forte augmentation du coût de la vie.

En outre il y a déjà encore plus longtemps que les mêmes ajoutent que salaires et retraites ne suivent pas le mouvement.

Détaxer les charges sociales des salaires en introduisant cette C.A.S.G. apparaît donc comme une idée qui pourrait remédier à ces critiques et rendre du pouvoir d'achat, condition nécessaire pour soutenir notre économie dans le contexte de la grave crise actuelle.

Toutefois je ne pense pas qu'on puisse tout détaxer. Par exemple ce qui correspond à la Sécurité Sociale (assurance maladie, maternité, décès, allocations familiales) pourrait l'être en toute logique. Par contre, il me parait difficile d'en extraire les charges de retraite liées plus directement aux salaires compte tenu du système de leur financement par répartition.

Par ailleurs, pour récupérer les recettes correspondantes je serais d'avis plutôt que d'envisager une nouvelle augmentation de la TVA, d'intervenir, d'une part, sur l'impôt sur le revenu par création d'une nouvelle tranche supérieure et, d'autre part,  par une augmentation des taxes sur les gros dividendes et les gros capitaux (ces mesures auraient, bien entendu, l'avantage de faire mieux participer les "bien lotis"  à ces charges…)

Quoi qu'il en soit une question reste posée : "ces propositions de bon sens réussiront-elles à s'intégrer dans le plan de rigueur en cours de définition ?"  (15-11-2011)

 

Je remercie particulièrement ce lecteur qui n'a pas hésité à me donner son avis très logique qui mérite d'entrer dans la réflexion globale.

Je serais très honoré si les lecteurs qui s'intéressent à ces problèmes qui nous concernent tous, me faisaient connaître leurs analyses et leurs suggestions par l'intermédiaire par exemple du bouton "commentaire".

Partager cet article

Repost0

commentaires

LANGE Jean claude 20/11/2011 22:36


Je souhaite que la consultation que vous lancez à propos de la CASG ait beaucoup de succès.Il s'agit en effet d'un sujet qui risque d'avoir un fort impact sur notre économie.Avec tous mes
encouragements pour la pousuitr de cette démarche.


Avec toute ma sympathie.

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens