Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:35

              Une nouvelle dynamique sociale

     et économique par une fiscalité modernisée!

 

Les taxes qui grèvent les feuilles de salaires doivent être supprimées et tous les salariés doivent percevoir le salaire brut qu'ils ont bien gagné et dont ils ne profitent pas! Mesurez  l'augmentation du pouvoir d'achat qui en résultera!

J'ai démontré que c'était non seulement possible mais vraiment souhaitable!

Relisez mes articles publiés dans la catégorie" Détaxation des salaires".

Dans le même esprit, beaucoup des autres taxes qui figurent dans la masse salariale et que le salarié paye indirectement mais qu'il ignore parce qu'elles sont versées directement par l'employeur peuvent et doivent être transférées et changer de support parce qu'elles augmentent anormalement les coûts de fabrication, gonflent anormalement les coûts financiers et pénalisent les trésoreries. Elles doivent être prélevées sur les transactions commerciales ultérieures à l'organisation de la production et du travail. J'ai écrit il y a bien longtemps:

 "L'impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non-sens car si on capte l'eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent"

 C'est cette phrase qui est le fondement de ma doctrine!

C'est pourquoi, en vue des élections, je m'intéresserai uniquement aux candidats qui auront inscrit dans leur programme la Détaxation des Salaires que j'ai nommée:

                     "CASG" ( Cotisation aux Assurances Sociales Généralisée)

Cette appellation a été changée par des exégètes en"TVA sociale" qui est un sobriquet néfaste.

Relisez mes articles dans le dossier"Détaxation des Salaires" dont la publication a commencé en 2006.

P.S. Je viens de lire dans la presse et entendre à la télé des déclarations de quelques politiques

qui, s'il ne sont pas des béjaunes sont d'une mauvaise foi malhonnête. Ils n'auraient soi disant pas compris que si on retire 10% sur les charges du salarié et que ce soit remplacé par 2% sur ce qu'il achètera il aura gagné 8% de pouvoir d'achat. Et qu'il en résultera une dynamique pour l'économie!  C'est pourtant élémentaire mon cher élu.

 Voici deux articles que j'ai publiés le 14 et le 27 Févier 2007

14.02.2007.                        Le salaire est sacré
 

Le Travail a un caractère emblématique. Il élève l’homme, nourrit la famille et crée la richesse collective.
Par voie de conséquence le salaire est sacré. Sacré mais pas inviolable.
Le salaire net perçu par le salarié ne représente en gros que la moitié du coût salarial. Le travail est taxé autant que le salarié reçoit.
Les conséquences sont multiples : la minoration du pouvoir d’achat, le coût exagéré des stocks, le manque de fluidité des trésoreries, un gonflement des prix de revient et un impact sur les prix des produits.
Partie constitutive importante du prix de revient les prélèvements se retrouvent dans les prix de vente. En faisant ses achats le salarié les paie une seconde fois augmentés de la TVA qui devient une TAP, taxe ajoutée au prélèvement. Le salarié paie donc une seconde fois l’impôt sur son propre impôt.
Comprenez -vous pourquoi le système fiscal français est le plus cher du monde? Et le coût de la vie le plus élevé.  La solution que la raison exige est de détaxer totalement le salaire et d’opérer le prélèvement au niveau des ventes selon le mécanisme de la TVA quand la valeur est constituée.
Il s’ensuivrait par l’accroissement de l’assiette une baisse des produits et des services, une amélioration du pouvoir d’achat, une relance de l’économie, un abaissement du coût des stocks, une facilitation de l’embauche et une régression du chômage. A cela s’ajoute la diminution du coût de recouvrement de l’impôt.
Je sais bien que cette idée sera difficilement admise par la routine administrative et le conservatisme bien que nous ayons sept millions de pauvres.
Mais si par hasard j’avais raison ?
Notons pour finir que l’impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non sens car si on capte l’eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

27.02.2007.                     L’ILLUSION

 Sur le salaire net perçu par le salarié s’appliquent en pourcentages des charges fiscales, des frais généraux, des frais de vente, la marge de l’entreprise, la marge des commerçants et enfin la TVA.

Il en résulte que lorsque le salaire net est augmenté en valeur absolue de dix euros le prix d’achat des consommateurs, donc des salariés, en magasin, est augmenté à terme de trente euros et plus après un temps d’inertie variable qui correspond au délai d’écoulement des stocks anciens.

Le pouvoir d’achat est alors artificiellement maintenu pour un temps par l’entrée de produits importés qui, en retour, éliminent les emplois correspondants en France. On aboutit alors à cet illogisme : plus on est augmenté plus on s’appauvrit.

L’augmentation devient un truc d’illusionniste et un tour de passe-passe.

 Notre système ne peut plus tenir et il faut enfin comprendre que le fameux modèle français est un exemple désastreux, un mécano bancal, qui effraie les autres états et qui enfonce la nation dans la dette et les salariés dans la pauvreté

Je n’ai entendu aucun candidat et aucun parti politique dire cette vérité (pourtant démontrée par l’absurde) aux Français et proposer des réformes radicales qui réorganiseraient et moderniseraient positivement l’ensemble du système. C’est pourtant vital pour l’avenir de la France et le bien  être des Français.

 

Ces deux articles résument mes pensées qui ont amené mes propositions de légiférer sur la détaxation des salaires (C.A.S.G.) qui ont intéressé les instances économiques et été reprises par quelques personnalités politiques.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens