Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 12:10

Malesherbes, située à environ 60 Km de la capitale, reliée par le RER et une autoroute voisine, au carrefour d'un axe est-ouest et d'un axe nord-sud, au centre du territoire national avait en mains tous les atouts pour espérer un progrès exceptionnel.

Mais les conditions et les volontés politiques ne lui ont jamais été favorables.

Je l'ai démontré précédemment.

Malesherbes est issue de la ruralité et n'a jamais pu se libérer de cette emprise sauf au moment du courant dynamique irrésistible induit au cours des années 60 et 70. Quand ce courant s'est ralenti l'essor récent de la ville s'est interrompu et la stagnation a commencé de s'installer.

Son émancipation de la ruralité a été de courte durée.

La nouvelle organisation géopolitique a favorisé ce retour au passé. Malesherbes retombe dans le marais de la ruralité (au propre comme au figuré).

Son nouvel organigramme administratif ne peut plus favoriser et poursuivre l'expansion récente qui n'aura été qu'une embellie provisoire, espoir d'enrichissement collectif.

La ville risque de manquer son destin et un certain avenir en retombant dans la léthargie de la ruralité aggravé par un apport de populations déplacées.

Ou bien finalement devenir une ville dortoir, zone de peuplement hétéroclite pour Paris, sa banlieue, et Pithiviers?

Soudain j'ai une réminiscence de Destouches "Chassez le naturel, il revient au galop!"

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens