Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 21:05
                                                                et  TVA sociale

Le pouvoir d’achat est la principale préoccupation des Français. Elle a été pour un temps masquée par la nécessité de remettre en ordre le financement des retraites. Ce financement  semblant s’acheminer vers une solution, le pouvoir d’achat fera dans les prochaines semaines un retour en force et la question restera posée tant qu’il n’y aura pas l’amorce d’une solution vraiment nouvelle et crédible.

Depuis longtemps je réfléchis à ce problème et je suis arrivé à la conclusion que rien n’était possible sans décharger les salaires et éventuellement les outils  de production de toutes les taxes qui leurs sont appliquées. Bien entendu les rentrées fiscales qu’elles représentent devront être prélevées ailleurs.

La grande erreur de notre fiscalité a été d’imposer la valeur avant qu’elle soit mure, c'est-à-dire matériellement constituée. Cela s’appelle dans la sagesse populaire couper (ou manger) son blé en herbes. En effet on n’attend  pas que le produit soit prêt à la vente pour lui faire supporter l’impôt : Il est taxé tout au long des circuits de fabrication et de distribution par les taxes sur les salaires qui dépassent soixante pour cent.

Alors,  quand et comment prélever cette masse financière indispensable à nos avantages sociaux ?

Tout simplement quand le produit est devenu un produit fini, qu’il est proposé à la vente, et qu’il constitue enfin une valeur.

Le prix de revient du produit est immédiatement diminué de quarante  pour cent de la masse salariale nécessaire pour le produire, l’Etat perçoit alors des sommes équivalentes au stade où il perçoit la TVA, et le salarié qui n’a plus de retenue sur sa feuille de salaire voit son pouvoir d’achat augmenter de vingt pour cent immédiatement.

Mais le prix des produits va augmenter diront certains ? Non, puisque les masses financières prélevées sont équivalentes et seulement déplacées.

Mais cela va engendrer de l’inflation diront d’autres ? Non puisque les masses financières sont égales et seul est déplacé le stade du prélèvement.

Mais le coût de la vie va augmenter diront les pessimistes ? Non, il devrait même légèrement diminuer si chacun joue le jeu, parce que les prélèvements seront opérés sur une assiette plus large.

Cet article complète les articles : Le Salaire est Sacré, Le Travailleur donne toujours trois fois, La TVA Sociale, etc…

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens