Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 19:25

La subversion, la guerre subversive, sont passées à la phase ultérieure, croyant avoir atteint un niveau de terreur et une capacité de convaincre et d'entraîner qui lui permet d'engager des actions brutales et sanguinaires, éloignées de leurs bases, et nous renvoie ainsi au Moyen âge.

La France est au premier rang des nations hors Afrique.

La France qui pratique une immigration massive, non filtrée, a créé son propre Cheval de Troie à ses dépens.

Nous sommes au tout premier rang des nations menacées, et déjà atteints par des actions directes mais mineures en regard du potentiel des risques.

Réagir et contre attaquer coûtera cher peut-être très cher, mais il y a une idéologie qui progresse et il faut avoir conscience qu'on n'arrête une idéologie en marche que par une guerre totale mais au début fragmentée.

Plus  nous retarderons cette contre offensive par les moyens appropriés et plus les actions guerrières ennemies conquièrent des esprits et plus les actions violentes se développent pour aboutir un jour, éventuellement, à une guerre totale. C'est donc maintenant que les nations européennes doivent se mobiliser et employer leurs forces, non seulement les forces armées,

mais aussi les forces morales et politiques, et l'action psychologique pour stopper une marée d'horreurs.

Le plus grave dans cette affaire est que ces barbares ont investi une religion, qui se trouve prise au piège et ne fait rien, ce qui profite aux barbares, et sert de véhicule et de référence pour leurs idées subversives sur notre territoire, ce qui permet à leur propagande de prospérer par la brutalité et l'horreur.

Nous sommes revenus au Moyen-âge.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robin Desbois - dans Subversion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens